Autimo est une application pour iPad, (IOS 4.2 ou supérieur), conçue pour apprendre à reconnaitres les émotions et expressions du visage au travers de jeux d'identification : jeux de paires jeux d'intrus, jeux des devinettes, et un support d'images animées.
https://itunes.apple.com/fr/app/autimo/id495565736?mt=8

Lire l'article

Thérèse Willkomm, Occupational Therapist (USA) montre en 3 mn, comment réaliser un support livre ou iPad, réglable, et pliant, avec peu de matériel : deux feuilles de pvc (rayon bricolage ou magasins d'électronique), adhésif double face, velcro autocollant, et antidérapant. On remarquera l'astuce permettant de fendre les feuilles de pvc avec un cutter, pour obtenir une pliure parfaite.

Lire l'article

Pictogram Agenda est une toute récente application pour terminaux Android, initialement conçue pour les personnes présentant des troubles autistiques, ou troubles envahissant du développement.
Pictogram Agenda présente en partie supérieure de l'écran, une série d'images (pictogrammes ou photos), numérotées et ordonnées de gauche à droite, représentant le déroulement séquentiel d'une tâche, activité, séquence de la vie quotidienne... Au centre de l'écran, un bouton de lecture, qui appelle les images une à une, pour indiquer à l'utilisateur l'événement qui va se dérouler, ou la tâche qu'il doit excécuter. Un nouvel appui fait glisser l'image dans le cadre inférieur (tâches réalisées) et appelle l'image suivante.

Lire l'article

C’est une révolution dans le monde de la voile pour tous : à l’image des systèmes utilisés pour la conduite automobile, un joystick permet désormais à des personnes tétraplégiques de prendre les commandes d’un navire.
À l’origine de cette innovation, on trouve un père bricoleur, Thierry Dehedin, qui souhaitait continuer de naviguer avec son fils, atteint d’une myopathie. Après avoir imaginé un système de vérin sur la barre de son catamaran, "Péniche", ce Breton confie à Bernt Weber, un électronicien maritime, le soin de perfectionner l’appareil. Un prototype est conçu en 2010, avec le soutien financier du Conseil général du Finistère.

Lire l'article

Extrait d'un communiqué du CNRS datant de juillet 2012 :

"Un nouveau dispositif permettant de dessiner et d'écrire grâce aux mouvements des yeux vient d'être mis au point par un chercheur CNRS au Centre de recherche de l'institut du cerveau et de la moelle épinière (CNRS/UPMC/Inserm). Comme s'il s'agissait d'un stylo, l'utilisateur peut tracer des lettres, des chiffres, des figures, une signature, et même réaliser des dessins avec son regard grâce à une technique très simple incluant un oculomètre et un écran d'ordinateur. Cette performance se base sur une illusion visuelle qui permet aux yeux de tracer des trajectoires lisses et claires après quelques heures d'entraînement. Ce système pourrait améliorer les conditions de vie de patients atteints de paralysie des membres."

Lire l'article

Remettre en question la disposition Azerty de nos claviers d'ordinateurs, est un doux rêve un peu comme si l'on souhaitait remettre en cause l'enseignement de l'anglais, au profit de la langue internationale Espéranto.

L'Azerty, assurément est une disposition ergonomique, mais initialement non conçue par rapport à la langue française, ni en fonction de notre dextérité manuelle, mais pour répondre à des impératifs de fabrication, qui remontent au tout début de l'industrialisation des machines à écrire, afin d'éviter que les touches mécaniques se croisent et se bloquent en cours d'utilisation.

Lire l'article

Vu sur Gizmodo : La société RobotShop annonce l’acquisition de la société Lynxmotion, un grand fabricant de kits robotiques éducatifs. Le créateur de Lynxmotion, Jim Frye, conçoit et fabrique des robots depuis 1995 utilisés dans les écoles et plus précisément dans l’enseignement des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques, ainsi que des bras robotisés  comme le Meal Buddy, aide technique permettant d'aider les personnes en situation de handicap à se nourrir, comme le montre la vidéo ci-dessous : Lire l'article

Ce n'est pour l'instant qu'un prototype, mais il fonctionne. A l'occasion du salon IFA de Berlin, le fabricant chinois Haier a présenté un téléviseur piloté par commande oculaire. Un bandeau infra rouge (qui ressemble à un PC-Eye) est placé sous le téléviseur. "En regardant vers le bas, celui-ci fait apparaître sur l'écran le niveau sonore de l’appareil. Un coup d’œil à gauche et le son baisse ; à droite et le son monte. Outre le volume, un simple mouvement des yeux permet de changer le programme ou de faire défiler le menu. Un simple battement de paupières permet de faire la sélection."

Lire l'article