« La mort faisant partie de la vie, les étapes qui y sont rattachées doivent être vécues et accompagnées le plus sereinement possible » 1 , notamment avec les enfants ou avec les personnes qui ont des troubles de compréhension et de langage, en particulier celles qui vivent en institution. Les décès y sont fréquents, et l’accompagnement pas toujours assuré. Ce livre très sensible, contient des mots et images compréhensibles pour ces personnes, même si à l’évidence, tous ne sont pas égaux devant la compréhension. Lorsque des questions sur la mort sont posées, certains accompagnants peuvent être mis en difficulté, « car ce sujet met en lumière nos propres interrogations et peurs. Dans ce contexte, il peut être difficile d’être rassurant ou ne serait-ce qu’apaisant ». Ce livre pourra surement aider à poser des mots plus justes sur ces évènements de la vie. Ce livre propose « quelques pistes de réflexion quant à l’accompagnement pouvant être vécu avant, pendant et après la mort d’une personne », résidant dans l’établissement, ou d’une personne de l’entourage. « Il présente les thèmes de la mort et du deuil, auxquels la personne est inévitablement confrontée ». Quelques exemples de situations sont décrits, permettant un soutien à la réflexion et au partage entre personnes en situation de handicap, professionnels et proches. La première histoire concerne le décès d’un proche d’une personne en situation de handicap, la seconde, celui d’une personne en situation de handicap dans son lieu de vie institutionnel.

08-79 Quelqu’un que j’aime va mourir